5 Poses de yoga douces pour la ménopause

5 Poses de yoga douces pour la ménopause

Vous n'entrez pas officiellement en ménopause tant que vous n'avez pas eu vos règles pendant plus d'un an. Mais à mon avis, la périménopause, qui peut commencer dès 40 ans, est une période déterminante. La périménopause est la phase de transition qui précède la ménopause et présente des caractéristiques similaires à celles du début de la puberté, notamment les changements de corps, les fluctuations d'humeur et même les boutons. Votre corps est en pleine transition, mais comme tout dans la vie, il passera.

Il y a beaucoup d'informations sur la ménopause sur Internet. Vous pouvez apprendre à gérer des symptômes tels que les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, l'insomnie, la prise de poids, etc. Mais ce qu'ils ne peuvent pas vous dire, c'est comment se sent être ménopausée.

Mon propre parcours émotionnel a consisté à accepter de vieillir. Cela a soulevé la peur, l'insécurité et le sentiment que si je ne fais pas les choses maintenant, quand les ferai-je jamais?

En tant que personne qui pratique et enseigne le yoga depuis plus de 30 ans, j'ai appris à rester calme face au changement. Lorsque je me sens submergé par des bouffées de chaleur et des émotions incontrôlables, je retourne à l'essentiel. Dans le yoga, ça s'appelle '' l'esprit du débutant '' qui est le concept de laisser tomber ce que je pense Je connais et abandonne à la sagesse naturelle de mon corps.

Yoga pour la ménopause

Yoga pour la ménopause consiste à rester au frais, calme et recueilli. Vous voulez garder votre système nerveux en équilibre et utiliser la pratique pour maintenir votre force sans surchauffer le corps.

Les cinq postures de yoga suivantes sont mes manières préférées de rencontrer la ménopause avec grâce et acceptation..

1. Chat / vache pose

La combinaison de ces deux poses déplace votre colonne vertébrale dans une gamme de mouvements, affectant à la fois le devant et l'arrière de la colonne vertébrale. Lorsque vous ouvrez le coffre en position vache, vous étirez la partie du corps qui se rapporte à votre système nerveux sympathique (ce qui produit la réponse de combat ou de fuite). Lorsque vous tournez le dos en position de chat, vous étirez la partie du corps qui se rapporte au système nerveux parasympathique (la partie relâchée de votre système nerveux). Pendant la ménopause, vos articulations commencent à se dessécher. En vous déplaçant de manière fluide entre ces deux positions, vous massez les articulations et les tissus autour de la colonne vertébrale, en les maintenant doux, souples et jeunes.

  1. Commencez à quatre pattes.
  2. Alignez vos poignets directement sous vos épaules. Alignez vos genoux directement sous vos hanches et répartissez-les sur une distance égale à la largeur de vos hanches intérieures.
  3. Lorsque vous inspirez, placez vos orteils sous et élargissez votre poitrine vers l'avant, en maintenant vos abdominaux inférieurs engagés et votre colonne vertébrale en position neutre.
  4. Lorsque vous expirez, détendez-vous sur le dessus de vos pieds, entourez votre dos par le bas de votre colonne vertébrale et détendez complètement votre tête.
  5. Travaillez à votre rythme, en coordonnant vos mouvements avec votre respiration.

2. pose de fente

La pose de la fente étire les fléchisseurs de la hanche et les psoas. Les muscles psoas relient le bas du dos à la partie supérieure des cuisses. Le psoas peut devenir serré si vous passez beaucoup de temps assis. Cela limite également lorsque vous êtes stressé. La ménopause et ses symptômes instables peuvent causer une respiration superficielle. Étirer le psoas libère votre souffle et libère les tensions accumulées.

  1. Commencez à quatre pattes.
  2. Faites un pas en avant avec votre pied droit, entre vos mains, de sorte que le talon de votre pied soit aligné avec le talon des deux mains.
  3. Amenez votre torse en position verticale et placez vos mains sur vos hanches.
  4. Assurez-vous que votre genou est directement sur votre cheville dans une position empilée.
  5. Gardez vos épaules détendues et regardez droit devant vous.
  6. Approfondissez le coude de votre genou pour sentir l’étirement du fléchisseur de hanche de votre jambe gauche.
  7. Ouvre ta poitrine et respire profondément.
  8. Répétez de l'autre côté.

3. Posture de fan

La posture du ventilateur présente de nombreux avantages. En vieillissant, vos muscles se raccourcissent et se contractent. Les deux groupes musculaires les plus touchés sont les ischio-jambiers et les cuisses. La posture des fans les cible tous les deux. L'étirement est un moyen d'affecter directement le système nerveux. C'est pourquoi nous nous sentons si détendus quand nous nous étirons. La posture du ventilateur est aussi une inversion. Lorsque la tête est plus basse que le cœur, des récepteurs déclenchent une baisse de la pression artérielle, du rythme cardiaque et de l'activité mentale. Il s’agit d’une variation sûre et rafraîchissante d’autres inversions comme le poirier ou le poirier.

  1. Tenez-vous debout avec vos jambes à une distance de la longueur d'une jambe, les orteils tournés vers l'avant.
  2. Alignez vos talons derrière les larges parties de vos pieds.
  3. Pliez-vous en avant au niveau du pli de la hanche en gardant votre colonne vertébrale longue et tenez-vous derrière vos chevilles en gardant votre tête et votre cou longs.
  4. Équilibrez votre poids aux quatre coins de vos pieds.
  5. Ouvrez à travers la poitrine et détendez vos omoplates sur le dos.

4. Sphinx pose

Les postures d'ouverture de la poitrine stimulent le système nerveux sympathique et luttent contre la paresse et la dépression. Des poses stimulantes comme le sphinx sont à la fois énergisantes et rajeunissantes. Sphinx pose est une alternative facile aux backbends plus difficiles.

  1. Allongé sur le ventre, étendez vos jambes directement derrière vous, vos cuisses antérieures au sol et les 10 orteils en appui sur le sol.
  2. Placez vos coudes légèrement en avant de vos épaules, à la largeur des épaules ou légèrement plus larges, les avant-bras parallèles et les doigts écartés.
  3. Ouvrez par le devant de votre poitrine, allongeant et prolongeant votre colonne vertébrale.
  4. Activez l'intérieur de vos cuisses et soulevez-les vers le plafond tout en relaxant vos fesses.
  5. Gardez votre cou aligné avec votre colonne vertébrale et votre regard devant le sol.

5. Pose du héros tourné vers l'avenir

Ceci est ma pose absolue préférée pour la ménopause et probablement la seule que je ferais si je devais en choisir une.Il étire l’intérieur des cuisses, stimule l’avant des cuisses, étend la colonne vertébrale et, du fait que la tête est plus basse que le cœur, calme et rafraîchit le système nerveux. Il régénère également directement la région pelvienne. Si vos cuisses sont serrées ou si vous avez des problèmes de genou, veillez à placer une couverture enroulée derrière vos genoux.

  1. Placez vos genoux à la largeur du tapis et touchez vos gros orteils avec vos talons séparés. Asseyez-vous sur vos talons.
  2. Allongez votre coccyx vers le sol en gardant votre colonne vertébrale longue.
  3. Avancez vos mains jusqu'à ce que votre colonne vertébrale soit complètement étendue et tirez vos omoplates sur votre dos.
  4. Gardez vos bras et vos mains à la largeur des épaules.
  5. Détendez votre front sur le sol, en gardant votre cou long.

Rachel a reçu un diagnostic de diabète de type 1 LADA en 2008 à l'âge de 42 ans. Elle a commencé le yoga à 17 ans et, 30 ans plus tard, pratique toujours avec passion, enseignant, débutant, dans des ateliers, des formations et des retraites à l'international. Elle est une mère, musicienne primée et écrivain. Pour en savoir plus sur Rachel, visitez www.rachelzinmanyoga.com ou son blog http://www.yogafordiabetesblog.com